top of page

Brevet d'Alpinisme Montagne

Dernière mise à jour : 15 oct. 2022

50 élèves-officiers de la nouvelle promotion Colonel Le Cocq ont reçu leur Brevet Aguerrissement Montagne le jeudi 15 Septembre 2022 à Modane. Elle est le fruit d’une formation de trois semaines ayant pour but de découvrir et d’évoluer de façon autonome en milieu montagnard. Après une semaine de formation à l’Académie militaire, les Saint-Cyriens sont allés au Groupe Aguerrissement Montagne situé à Modane, en Savoie. Ce centre de l’armée de terre se trouve plus précisément dans la vallée de la Maurienne et a pour fonction d’aguerrir les militaires, qu’ils proviennent d’un régiment comme d’une école.


Ce brevet requiert des compétences théoriques, techniques et physiques. En effet, durant les deux semaines de stage, les instructeurs ont apporté des connaissances enrichissantes pour les élèves-officiers. Leur expérience a permis aux Cyrards d’obtenir un certain nombre de savoirs théoriques, que ce soit sur la composition et la formation des Alpes ou encore sur sa faune et sa flore afin de mieux appréhender ce terrain exigeant. Ils ont aussi découvert la rigueur et l’auto-discipline nécessaires pour parvenir à évoluer en sécurité en montagne. Cela passe par la formation aux techniques d’escalade, de descente en rappel ou de marche sur glacier. Toutes ces activités demandent de maîtriser des notions de sécurité capitales et des savoir-faire particuliers comme la mise en oeuvre d’équipements spécifiques ou de maîtriser plusieurs types de nœuds. Les stagiaires ont découvert ainsi la maitrise de soi et le professionnalisme des instructeurs issus des troupes de montagne.


Enfin, ce brevet a permis aux élèves de la Spéciale de parfaire leur rusticité ainsi que leur condition physique à travers plusieurs marches en montagne appelées «courses». Ces-dernières consistaient à effectuer un parcours incluant en moyenne 1 200 mètres de dénivelé positif avec son sac ainsi que tout le matériel de sauvetage propre à la montagne. Les Cyrards ont particulièrement apprécié ces-dernières car elles ont permis à chacun de repousser ses limites et d’en savoir plus sur les sommets alpins. Ces courses revêtaient aussi une dimension pédagogique comme par exemple l’ascension au Mont Froid. Elle a été l’occasion de découvrir le déroulement d’âpres combats en avril 1945 entre chasseurs alpins français et Gebirgsjäger allemands. Le stage a été sanctionné par une épreuve finale. Elle consistait à réaliser en moins de 4 heures un parcours avec un dénivelé positif de 1 400 mètres. L’ensemble des stagiaires ont répondu présents et accompli le parcours dans le temps imparti.





106 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page